Rapport Ringard : Dysphasie et Dyslexie, les bases d’une réflexion et d’un plan d’action

0
738

Le rapport Ringard

Ce rapport, confié par Mme Ségolène Royal, ministre déléguée à l’enseignement scolaire, à M. Jean-Charles Ringard, Inspecteur d’Académie de Loire-Atlantique, a été remis à Mme la Ministre en février 2000. Il a été rendu public par le Ministère le 5 juillet 2000, sous le titre « A propos de l’enfant dysphasique et de l’enfant dyslexique ».

On peut se le procurer sur le site du Ministère de l’Éducation nationale :
Dans un discours « sur la prise en charge des enfants dysphasiques et dyslexiques », M. Jack Lang, Ministre de l’Éducation nationale, le 5 juillet 2000, décidait de rendre public le rapport Ringard, et après avoir rappelé notamment que « tous les enfants qui ont des difficultés d’apprentissage ne sont pas porteurs de troubles », annonçait la mis en place d’une cellule interministérielle chargée de traduire les recommandations du rapport dans un PLAN D’ACTION proposant des mesures concrètes et opérationnelles. La cellule interministérielle était placée sous la responsabilité de Jean-Charles Ringard pour le Ministère de l’éducation nationale et de Florence Veber pour le Ministère de la Santé.
Résumé des objectifs :
• Développer dès l’école maternelle des actions de prévention et de repérage des enfants à risque
• Systématiser le dépistage précoce d’enfants atteinys d’un trouble du langage oral / écrit,
Mieux diagnostiquer
• Améliorer la prise en charge des enfants / adolescents (PAI)
• Intensifier la formation des personnels

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY