Projet ATOL ATentifs à l’écOLe – Jean-Philippe Lachaux (INSERM)

0
5201

lachauxProjet ATOL: ATtentifs À l’écOLe !

Peut-on apprendre à être attentif ? Le projet ATOL, lancé à l’automne 2014, financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), tente de répondre à cette question fondamentale. À travers des ateliers en milieu scolaire et un système de mesure expérimental, l’auteur et coordinateur – Jean-Philippe Lachaux (INSERM) met à l’épreuve les acquis des neurosciences cognitives en vue de développer les capacités attentionnelles.

La région Rhône-Alpe au coeur de l’expérimentation :
Le projet ATOL, mené conjointement par le laboratoire de l’INSERM U1028 (Lyon 69, Jean Philippe Lachaux), le groupe de recherche READS de l’Institut de l’Oratoire (Caluire 69, Thierry Chevallier) et un collectif de professeurs des écoles et de collège de l’Enseignement Catholique (Ain, Isère, Rhône) vise la mise en place d’un programme de développement des capacités attentionnelles de l’enfant et de l’adolescent, expérimenté et utilisé en salle de classe

Les leçons des neurosciences cognitives :
ATOL cible plus précisément deux problématiques : en quoi les avancées des neurosciences peuvent-elles aider l’enseignant à cerner ces pertes d’attention ? Comment la connaissance du fonctionnement de notre cerveau peut permettre aux élèves à canaliser leur attention ?

De 6 à 18 ans :
La particularité du projet ATOL est de s’intéresser à tous les enfants, de 6 à 18 ans, et non pas seulement à ceux souffrant de troubles déficitaires de l’attention. Il pose comme postulat que tous les élèves peuvent évoluer vers une meilleure maitrise de leur attention, avec des bénéfices durables jusqu’à l’âge adulte et la vie professionnelle. Ce programme d’apprentissage pratique se présente sous la forme d’ateliers adaptés à chaque niveau scolaire et conçus au sein d’un partenariat entre chercheurs et enseignants, véritables acteurs de terrain de l’attention.
ATOL est donc un projet ambitieux, visant à placer au centre de la vie scolaire la question de l’attention et de sa maîtrise, non seulement pour améliorer de manière générale la qualité de l’apprentissage et les performances des dispositifs de formation, mais également en préparation de la future vie d’adulte.

Pour en savoir plus: Voir le reportage de France-TV Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here